Conférences du 1er semestre 2023

Nous avons le plaisir de vous inviter à nos communications de janvier à mai 2023
à la Grande Salle de la Maison du Temps Libre Rue Clément Ader à Parthenay à 17H30
dans les conditions sanitaires du moment.

  • Renouvellement des adhésions
  • adhésion 2023
    □ 25 euros : adhésion avec bulletin de l’année.
    □ 15 euros : adhésion aux seules conférences.
    □ 31 euros : adhésion avec envoi postal du bulletin de l’année (frais d’envoi = 6€)
    Le règlement de l’adhésion annuelle se fait par chèque à l’ordre de SH2PG (Société historique de
    Parthenay et du Pays de Gâtine) à :
    M. Yves DRILLAUD 23 rue Léon Blum 79200 Parthenay, ou remis lors de la prochaine conférence.
    Le tarif des conférences en auditeur libre est de 4 € par conférence .
    Contact : sh2pg@cc-parthenay.fr – Site : http://sh2pg.fr

____Programme_________________________________________________________

Groupe Migrants polonais

Vendredi 20 janvier 2023, à 17 h 30
« L’immigration polonaise en France et dans les Deux-Sèvres » par Marie Ligara
Pourquoi ces noms polonais qui apparaissent dans notre département ? A différentes époques, des courants d’immigrés polonais sont venus en France. Un rappel des liens et de l’histoire de la Pologne permettra de comprendre pourquoi des descendants d’immigrés se sont installés en
France et en D-S.

Vendredi 10 février, à 17 h 30 :
« Sourciers populaires de Gâtine, transmissions, apprentissages et techniques »
par Claude Ribouillault et Dominique Simonnet

La sourcellerie suscite depuis bien longtemps des controverses. Loin des débats entre radiesthésistes et tenants de l’académisme scientifique, les sourciers populaires, héritiers revendiqués de dons ou
de savoirs, n’ont cessé de pratiquer les mêmes gestes depuis des siècles.
Quel est leur discours ? Quelles sont leurs trajectoires ? Quelles sont leurs techniques ?
Sans remettre en cause leurs convictions ni leurs réussites, notre propos est d’évoquer, à travers quelques objets et témoignages, leur oralité et leurs usages.

Vendredi 10 mars, à 17 h 30 :
« Devenir sociaux en contextes révolutionnaires : la famille Monnet de Lorbeau de la fin du XVIIIe siècle à la révolution de 1830 » par Benoit Sancé

Général Louis Monnet

Né dans les Deux-Sèvres, le général Louis Monnet a une vie de rebondissements.
Il s’engage dans les armées révolutionnaires en 1793 à 27 ans et il est général à 33ans.
Mais à la fin du Premier Empire, il est prisonnier, destitué et ses biens sont sous séquestre.
Qu’est-ce-qui explique une telle déchéance ? Pourquoi peut-on qualifier le général Monnet de malheureux ? Est-il totalement responsable de ses échecs ?

  • Vendredi 7 avril, à 17 h : Assemblée générale de la SH2PG
    suivie à 17 h 30 du diaporama « Les photos d’Eugène Cordier » par Yves Drillaud.

  • Vendredi 5 mai, à 17 h 30 :
    « Soldats deux-sévriens de Napoléon » par Laurent Delenne

    Entre 1802 et 1814, quelque 16 000 conscrits deux-sévriens sont appelés afin de servir dans les armées napoléoniennes.
    Ils y deviendront simples soldats ou sous-officiers. Comment ont-ils été recrutés ? Quels documents ont-ils été utilisés afin de déterminer leur devenir ? Ainsi, qu’ont vécu ces sansgrade au quotidien, en particulier au travers des lettres retrouvées adressées à leurs parents et quelle a été l’évolution
    de leur état d’esprit ? Enfin, pour ceux qui sont revenus de leurs campagnes, quel fut leur retour à la vie civile ?
    Telles sont les questions auxquelles Laurent Delenne tentera de répondre, en s’appuyant notamment sur des exemples de soldats originaires de Parthenay et de Gâtine.